Portugal, Pasolini et René Girard : ce qu’il fallait lire durant la semaine du 2 novembre

Comme souvent, l’actualité cette semaine a été riche, en France comme à l’internationale. Au milieu du bruit médiatique et des buzz, qui déchaînent les réseaux sociaux, il peut être compliqué de tout suivre correctement. C’est pour cela que le Comité Orwell vous propose une sélection d’articles, qu’il fallait lire cette semaine.

  • Les incertitudes liées aux résultats des dernières élections législatives portugaises, qui se sont déroulées le 04 octobre dernier. Mais après une nouvelle semaine d’âpres négociations, un accord a été trouvé par les principales formations de gauche (Parti socialiste, Parti communiste portugais et Bloc de Gauche), comme l’explique Romaric Godin pour La Tribune.
  • Alors que le gouvernement chinois prétend avoir pris des engagements afin de réduire ses émissions de CO2, le New York Times nous explique que c’est loin d’être gagné, le pays ayant notamment longtemps sous-évalué ses consommations de carbone (résumé en français de La Tribune).
  • Le New York Times analyse la triste situation des médias espagnols, soumis aux pressions politiques et des grandes entreprises.
  • Arrêt sur image dissipe le brouillard médiatique qui entoure l’incendie indonésien qui a causé 19 morts.
  • Le 02 novembre dernier, nous avons fêté les 40 ans de l’assassinat du cinéaste et écrivain Pier Paolo Pasolini. De nombreux médias ont saisi l’occasion pour rendre hommage à l’Italien. Alors que Le Monde Diplomatique a décidé de lui rendre un hommage poétique, La Vie s’est penché sur son rapport critique au catholicisme, Slate.fr s’est intéressé aux récupérations par l’extrême droite de la pensée de ce communiste et le site Le Comptoir lui a dédié sa semaine.
  • L’un des plus grands anthropologues contemporains, le Français René Girard, théoricien du désir mimétique, s’est éteint ce 04 novembre. Slate.fr s’est penché sur ses réflexions sur la violence et le sacré, tandis que Le Monde et le webzine Philitt ont tenu à retracer l’ensemble de son œuvre.
  • La guerre contre les kebabs déclarée par le maire apparentée FN de Bézier, Robert Ménard, a suscité de nombreuses réactions. Le site Tak.fr s’est adonné à un éloge très spécial du sandwich d’origine turc et Slate.fr se évoque la « kebabisation malheureuse » des identitaires.
  • Les adeptes de nourritures bios ont de quoi se réjouit : la première superette « 100 % vrac, sans emballage » ouvre ses porte à Paris.
  • Diplomatie, les grands dossiers N°29 publie un excellent dossier sur la géopolitique des multinationales, avec notamment un entretien de Jean-Michel Quatrepoint sur les multinationales européennes.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s