Nous contacter

Vous pouvez nous contacter à contact@comiteorwell.net.
Publicités

52 réflexions au sujet de « Nous contacter »

  1. Chère Natacha, je vous suit partout et vous remercie votre parole claire sincère et créative!
    Je suis triste que votre programme de samedi sur France Inter soit INTERDIT (fermé) aux commentaires. Je vous prie d’excuser de vous laisser ce message ici… mais pour moi est trop important ce problème « sociétale » .

    Cette énième bataille autour de l’orthodoxie de la sexualité rate son bon résultat parce que les puritanismes sont toujours là. La structure de domination est toujours là.
    Exercice de sa propre liberté dans le domaine de son expression la plus intime est la liberté est toujours soumise à la pudibonderie.
    Par exemple l’âge d’entrée dans la sexualité commence bien avant que ne le veulent les parents… et surtout les parents qui pratiquent une religion
    Le problème de vivre librement sa propre sexualité est la vision formatée par des siècles de répression religieuse et sociale
    Pourquoi un jeune de 15 ans lui serait interdit de cocher avec un adulte ?
    Mon cas personnel : a treize ans je savais parfaitement de quoi tournais mon désir : je savais qui me plaisait, je savais qui m’attirait et par la même dynamique je savait qui ne m’attirait pas !
    Je savais aussi – je ne sais pas par quel mécanisme cognitif – que mon désir était interdit dans la société où je vivais, non seulement interdit mais sanctionné… punit… !
    Et bien je me suis donné les moyens de faire comme mon désir le voulait ! Les adultes que je désirais étaient trois (dans mon milieu scolaire, niveau secondaire) et prenant mon courage à deux mains je suis à leur rencontre… ils étaient effrayés ! Mais j’ai persévéré et ils ont consent à quelques rapports m’expliquant le danger qui pesait sur eux !
    Des années plus tard au hasard de nos vies je les ai parlés. Nous avons parle avec liberté et considération… d’un commun accord avons convenu que les risques auquel je les avais exposé étaient considérables… mais ni une prise de pouvoir sur l’autre ni une quelconque autre soumission n’a jamais exercée ni dans un sens ni dans un autre
    Aucune culpabilité !
    Pourquoi me serais-je interdit cette expérience humaine ?
    Sans une véritable éducation sur la sexualité dans son aspect physique (anatomique, physiologique) et en suite sur leur expression existentiel (désir, sensualité, sexualité, sociabilité, fantasmagorie fantaisie) et aussi dans son aspect social de projection de son être nous perdront notre liberté en bénéfice de la mécanique de rapports de force : il continueront à être accepté comme « normal » que une religion impose les mariages forcés, comme normal que la femme soit « sale » que l’homosexualité soit punie, que les enfants fait sur le dos… puisque la fantasmagorie de la maternité l’EXIGE… etc.
    L’émergence de la sexualité chez êtres humains se fait dans une large fourchette temporelle… et il faut la respecter. Aucune pression ni soumission ne doit être consentie comme « légale ».
    Un garçon de treize ans sait ce qu’il désire : tel a été mon expérience. Il faut être courageux pour faire respecter ce que son propre for intérieur vous dit.
    (LE DUEL NATACHA POLONY, RAPHAËL GLUCKSMANN: samedi 22 septembre 2018)
    je vous salue cordialement
    Alejandro

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s