Actualité·TRIBUNE DES MEMBRES

Le crépuscule du « Made in Germany »

Benjamin Masse-Stamberger est journaliste, membre fondateur du Comité Orwell. Ancien Grand Reporter à l’Express, il est co-auteur de Casser l’Euro pour sauver l’Europe aux éditions des Liens qui Libèrent. Il tient le blog Basculements.

Décidément, cela ne tourne plus très rond au royaume d’Angela Merkel. Quelque chose semble s’être grippé dans la belle mécanique de l’économie allemande. A preuve, les estimations de croissance des quatre principaux instituts de prévision allemands (le DIW de Berlin, l’Ifo de Munich, l’IWH de Halle et le RWI d’Essen) : ils prévoient désormais une croissance de 1,8 % en 2015, contre 2,1 % encore au printemps dernier. Quant au FMI, il ne voit pas la croissance allemande dépasser les 1,5 %.

En cause : l’environnement extérieur, bien sûr, particulièrement important pour une économie très dépendante des exportations. Les exports ont chuté de 5 % au mois d’août, du jamais-vu depuis la crise de 2009. Les ratés de la croissance mondiale jouent un rôle important, et notamment les difficultés de la Chine, qui achète en masse les machines-outils et autres produits industriels manufacturés outre-Rhin.

Monuments en péril

Mais ce n’est pas tout : la réputation du « Made in Germany » est elle aussi en question. C’est le cas bien sûr dans l’affaire Volkswagen, où mensonges et truqueries sont apparus au grand jour. Une affaire qui pourrait avoir de lourdes conséquences non seulement sur l’industrie automobile, mais aussi sur la croissance allemande. Selon Axa IM, l’impact de l’affaire Volkswagen pourrait s’élever jusqu’à 1,1 % du PIB.

Car ce n’est pas seulement la santé économique du constructeur qui est en jeu. Au-delà, c’est toute la réputation de la filière automobile allemande, et même de son industrie, qui se trouvent mises en question. Une réputation qui repose en grande partie sur la fiabilité. Or, que reste-t-il de cette fiabilité, s’il s’avère que le constructeur a menti et triché ?

D’autant que Volkswagen n’est pas le seul fleuron de l’économie à tanguer, et à voir son éthique remise en question. On apprenait ainsi la semaine passée que Deutsche Bank avait cumulé au troisième trimestre 6,2 milliards de pertes, alors que ses principaux concurrents européens, l’espagnol Santander et le français BNP Paribas, sont eux, à nouveau en pleine forme. En cause : l’évolution de son modèle économique après la crise, mais aussi, et surtout son implication dans un grand nombre d’affaires ( Libor, soupçons de manipulation du marché européen des devises, enquête sur une affaire de blanchiment d’argent en Russie…). Au total, 23 000 emplois pourraient être supprimés. Et là encore, ce n’est pas seulement l’efficacité, mais aussi l’éthique de la grande institution financière qui sont remises en question. Volkswagen, Deutsche Bank : deux des principaux piliers de l’industrie et de la finance, outre-Rhin, sont aujourd’hui en péril…

Lire la suite sur Basculements, le blog de Benjamin Masse-Stamberger.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le crépuscule du « Made in Germany » »

  1. …Deutschland über alles…plus dure sera leur chute, trop d’assurance, trop de commerce extérieur, trop de protestant, bref, pas assez franchouillard!

    J'aime

  2. Je me présente: je suis maitre es sciences économiques (faculté de Poitiers 1986) option monnaie! _ _ Le problème de la balance commerciale de la France, c’est essentiellement le différentiel de compétitivité avec l’Allemagne! _ _ Du temps du « serpent monétaire » le taux de change pouvait évoluer de manière à compenser la différence de compétitivité entre ces 2 pays ! Depuis le passage à l’Euro ( dont Mitterrand est responsable! Rappelons qu’il se révélait incapable de maitriser les yoyos du Franc par rapport au deutch-mark, donc il a négocié la création d’une monnaie unique en contrepartie de l’unification des 2 Allemagnes! ) l’ajustement se fait par le fort taux de chômage en France! _ _ Je propose 2 actions: 1nt) Rétablir à l’instant T le différentiel de compétitivité en dévaluant (sans sortir de l’Euro) en (par un décret) a)abaissant de 8 ou 10% tous les salaires et autres revenus issus du travail: donc les émoluments, honoraires, jeton de présence, retraites, pensions d’accident du travail, etc (autrement dit tous les revenus sauf ceux liés au capital ) ET b)abaissant du même pourcentage les prix des produits de base (le fameux panier de la ménagère des 5 derniers déciles) de sorte que les pauvres et moyens français puissent vivre comme avant , sans perte de pouvoir s’achat dans la satisfaction des besoins essentiels (se nourrir, se déplacer, se chauffer ) ! Et donc ne se rebellent pas! _ _ _2nt) Maintenir APRES l’instant T, cette compétitivité en : _ _ a) réduisant les impôts sur le revenu ( les 50% de citoyens qui paient l’IR consomment bien davantage que les autres, des produits de luxe c’est-à-dire des produits fabriqués plutôt sur le sol français! En contrepartie, réduire drastiquement la masse salariale dans les diverses fonctions publiques (réduire le nombre de fonctionnaires et surtout dans les fonctions régaliennes, repeser le poste de chaque fonctionnaire et lui accorder un traitement qui soit fonction du pesage de ce poste, supprimer l’emploi à vie des fonctionnaires, supprimer l’empilage d’institutions territoriales (en outre, préfecture et conseil général sont redondants), en robotisant dans les fonctions publiques, en reportant sur les citoyens (service de travail civique obligataire, ou par réquisition) certaines taches comme le ramassage des ordures ménagères ou l’entretien des espaces verts, etc) _ _ b) réduisant le déficit des comptes sociaux en : _ _ _ accorder à l’Assurance Maladie le droit de reprendre, sur l’actif successoral, les remboursements de soins dispensés après les 50 ans de l’assuré social _ _ supprimer la règle fiscale du « quotient familial » (qui profitent surtout aux CSP++) , supprimer les allocations familiales car elles poussent les pauvres à procréer alors que les pauvres font de leurs enfant des futurs chômeurs (noter pays a besoin d’ingénieurs et non de chauffeur d’autobus ou de balayeurs, métiers qui vont être robotisés) ( dans les écoles préparatoires aux grandes écoles, très peu de fils d’ouvriers, et surtout des enfants issus des professions libérales et cadres supérieurs) _ _ Supprimer les allocations chômage aux chômeurs de moins de 40 ans dès qu’ils dépassent 12 mois d’indemnisation chômage! Créer un service civil de travail obligatoire qui permettrait aux maires d’obliger un chômeur de travailler gracieusement, en contrepartie de l’allocation chômage! _ _ _ acheter français:donc pousser les français a acheter des produits au « circuit court » , par exemple fabriqués à moins de 50km de leur domicile (donc fabriqués sur le sol français)! Etiqueter les produit en fonction de cet objectif! Créer des monnaies locales(qui empêchent d’acheter allemand ou chinois! ) En chine il existe une monnaie interne au pays,et une autre monnaie pour les transactions avec l’étranger! Instaurer des labels de qualité qui éliminent des étalages français des produits étranger ( cas, par exemple, de la truffe de Chine) _ _ _ cordlnt

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s