Nous contacter

Vous pouvez nous contacter à contact@comiteorwell.net.
Publicités

56 réflexions au sujet de « Nous contacter »

  1. Madame Polony,

    Il était naturel qu’avec une telle intégrité, une telle indépendance, vous ne fassiez pas long feu sur les médias grand public. Je découvre depuis seulement quelques jours votre travail et je suis profondément admiratif. L’ensemble de vos interventions ainsi que celles de Michel Onfray sont pour moi le meilleur (et le seul…) anti-poison intellectuel, l’oasis dans le désert de la manipulation médiatique…

    Un grand merci de ne pas nous prendre ouvertement pour des abrutis comme le font l’ensemble de vos anciens collègues et de comprendre que l’auditeur/lecteur/téléspectateur est capable de réflexion et a une soif désespérée de réflexion profonde et d’honnêteté intellectuelle.

    Le comédien (anciennement juriste et politiste) que je suis vous assure de tout son soutien et serait très heureux de vous aider, vous et les Orwelliens, par quelque moyen que ce soit, même financier!

    Très cordialement et bon courage à vous pour la rentrée!!

    J'aime

  2. Madame Polony, je suis très triste de votre départ des ondes. J’appréciais tout particulièrement vos interventions dans mediapolis. Ce format vous laissait le temps de développer vos avis. Je préfère ce format aux revues de presse que je manque en permanence et qui sont trop rapides. J’espère et vous souhaite une nouvelle émission de fond. Bien cordialement et dans l’attente de vous entendre à nouveau !

    J'aime

  3. On souhaite ardemment pouvoir continuer à bénéficier des interventions de Natacha Polony. C’est une question d’oxygène et aussi de principe.

    J'aime

  4. Chère Madame Polony et chers membres du Comité,

    J’ai lu avec beaucoup d’attention votre livre « Bienvenue dans le pire des mondes ». Vous mettez le doigt sur tant d’éléments fort intéressants qui sont à la base de nombreux problèmes dans le monde occidental, et ce qui m’a surpris, c’est que tous les maux que vous décrivez qui touchent la France sont en fait entièrement calquables dans toute l’Europe (je vous le dis, car ne vivant pas en France).

    C’est pour cette raison que je vous recommande très fortement de faire traduire le livre en anglais, étant donné que l’anglais est la langue véhiculaire dans toute l’Europe et que le français y est peu (et mal) instruit. Je suis pertinement sûr que vous pourriez toucher un public beaucoup plus large et de même augmenter vos recettes.

    Bien à vous et merci pour la bonne qualité de votre livre.

    J'aime

  5. Bonjour Natacha

    je n’ai pas toujours apprécié vos interventions lorsque vous preniez la suite des snipers de l’émission de Ruquier, mais malgré tout j’ai toujours reconnu votre intelligence et, bien que parfois surpris, la cohérence et la pertinence de votre expression.

    Aujourd’hui je viens de vous entendre sur France-Inter à propos du débat Mélanchon-Philppe, et là encore je retrouve chez vous une analyse qui me conforte dans mes idées, alors que je ne suis pas sur que nous soyons sur les mêmes position en général… quoique?

    Je prends l’initiative de vous écrire, alors que je ne suis pas un adepte de cette inter-communication ‘multi-tout’, car cela me ramène au problème que j’ai personnellement, à savoir la manière dont on peut se faire comprendre dans les discussions politiques (et autres).

    J’ai l’année dernière été un des ‘nuits debout’, puis ai fini par adhérer à un parti (en l’occurrence le PCF), car justement il m’a semblé que la communication était complètement viciée et biaisée par tout un tas de ‘normes de comportement’ qui évacuent le contenu au profit de la forme. Au moins en exprimant ma situation de ‘communiste’ je sens qu’on peut plus facilement essayer de comprendre ce que je dis. Comment se fait-il que je m’engueule systématiquement avec des gens avec qui finalement nous sommes d’accord sur tout?

    Je ne sais pas si cela peut servir à quelque chose de vous dire cela… je m’en fous: je ne vous connais pas personnellement et c’est normal, mais il m’arrive d’avoir une forme de sympathie et même plus, lorsque j’entends à la radio ou à la télé des gens qui me plaisent dans leur expression, et c’est suffisamment rare pour que j’aie envie de le communiquer. .

    Je vous encourage
    (peut-être que je vous aime… c’est si rare!)

    Jean-Francis

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s