Macron dit « je » quand un chef devrait dire « nous »

Il est le chef, le maitre des horloges, mais pourquoi a-t-il besoin de tant le répéter ? Comment incarne-t-il le « Je » présidentiel, notamment au contact de la foule mécontente ? Et reprend-il certains des codes de Nicolas Sarkozy, adepte, lui aussi, des corps à corps virils ? Pour répondre à ces questions, et pour déshabiller, en tout bien tout honneur, Emmanuel Macron, « Déshabillons-les » décrypte les mots du chef de l’État entre « je » et « nous ».

Avec l’intervention de Guillaume Bigot, Orwellien, directeur de l’IPAG Business School et auteur de « La trahison des chefs » (Fayard, 2013).

Emission à voir ici

Publicités

Une réflexion sur “Macron dit « je » quand un chef devrait dire « nous »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s